Qui suis-je ?

Qui est Laurence Caillault ?

De nature active et sportive durant toute mon adolescence, j’ai mis beaucoup de volonté et d’énergie à me dépasser lors des entrainements et compétitions de Gymnastique.
Un sport exigeant qui, après plusieurs années, entraine pour moi des traumas physiques certains. Je poursuis avec des études de commerce international.

Ma carrière professionnelle commence dès 22 ans, en tant que responsable Marketing, Relation Publique et Communication au sein du plus grand Groupe de vins et spiritueux au monde.
J’ai la tâche de développer les visites du 2e site industriel le plus visité en France, basé à Thuir, et de former et diriger jusqu’à 20 personnes en haute saison.

Le stress est certain, les embûches de la vie aussi, et au fil des années, le tout vient réveiller des séquelles de sport qui me conduisent tout droit à l’hôpital pour une intervention chirurgicale d’urgence sur une hernie discale avec sciatique paralysante (à 28 ans).
Malheureusement, cette opération ne m’apporte pas le soulagement espéré.
Je continue à souffrir de lumbagos et lombalgies, m’obligeant à reprendre des traitements médicamenteux. Ce qui n’était pas du tout cohérent pour moi.

Je décide donc de trouver des solutions thérapeutiques différentes.
C’est ainsi que je découvre des techniques alternatives dont l’approche holistique me fascine et correspondant plus à ma vision de la santé.

Considérer l’individu dans sa globalité, tant physique que psycho-émotionnel, être à l’écoute de son vécu, de ses traumas, … était très nouveau pour moi.
Recevoir ses soins, met en lumière chez moi, un potentiel mésestimé : un sens kinesthésique prononcé, un toucher instinctif et une capacité à lire au-delà de ce qui peut être exprimé. Cet épisode est vraiment à l’origine de ma réorientation professionnelle.

Voyant les résultats sur moi je décide donc de démissionner pour reprendre des études en Shiatsu et Médecine Traditionnelle Chinoise .
La cohérence de la philosophie Taoïste est pour moi une voie certaine pour aller à l’origine des souffrances contrairement à la médecine occidentale qui se contente trop souvent d’éteindre un symptôme !

Diplômée depuis 2003 au Shiatsu de Masunaga, j’exerce aujourd’hui à Thuir (Pyrénées orientales – 66).
Au fil de ma pratique, et avec un travail d’introspection continuel, je découvre mon hyper sensibilité, mon hyper émotionnalité, … et comprend que ce sentiment de ne pas être de ce monde, de me sentir en marge des autres est légitime et peut être aussi une ressource.
Je suis sensible aux énergies d’une manière générale, celles du corps comme celles de l’environnement.

C’est donc tout naturellement, qu’en 2012 je complète mon cursus avec le Feng Shui Traditionnel.
Il s’agit d’un Feng Shui tiré des textes anciens, bien différent du Feng Shui Occidental « ou déco » que j’avais appris plusieurs années auparavant, et qui ne donne aucun résultat.
En 2017, j’ai poussé mon apprentissage jusqu’à la Maitrise FST, afin de pouvoir analyser les formules approfondies de l’eau « Shui Long Jing ». Peu d’experts possédant cette compétence.
En 2009, un choc psychologique fait émerger en moi, des capacités extrasensorielles, me permettant de voir, entendre et ressentir des énergies très subtiles.

Très perturbée dans un premier temps, la curiosité m’a finalement poussé à approfondir ces capacités au travers de différentes formations énergétiques, ce qui me permet aujourd’hui de proposer des soins énergétiques : Annales Akashiques et Soin Séphirotique.
En effet, l’homme est doté d’un potentiel naturel immense mais cette conscience est enfouie sous des schémas familiaux nocifs, des croyances limitantes, des mémoires cellulaires anciennes, … dont il est important de se libérer.

Ma préoccupation principale est d’aller toujours plus loin, pour trouver la racine des souffrances et problématiques de chacun.
En sachant que des traumas, des mémoires transgénérationnelles, … peuvent se biologiser dans le corps et créer des pathologies, il est fondamental pour moi, d’agir sur les différentes couches énergétiques pour libérer ces mémoires afin que ces « Mal à dit » s’amenuisent voire, disparaissent.
Plus de temps à perdre avec nos croyances ! Reconnectons nous à toutes les ressources que nous avons déjà en nous et retrouvons notre discernement afin que nos choix soient objectifs et justes pour nous, nos enfants, et toute l’Humanité !

Depuis 2020 en particulier, chacun œuvre comme il le peut, pour ma part cela passe par une compréhension profonde et audacieuse de la multi-dimentionalité, quelque chose de bien plus  grand, et que je vous propose d’expérimenter grâce aux annales akashiques et soin séphirotique de l’Arbre de Vie !

Prenez soin de vous.

Je terminerai par un texte de Marianne Williamson, prononcé par Mandela lors de son intronisation : 

Une de nos multiples peurs est de ne pas être à la hauteur.
Mais elle n’est pas notre peur la plus profonde.
Notre peur la plus profonde, est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.
C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.
Nous nous posons la question :
Qui suis-je pour être brillant, radieux, talentueux, merveilleux ?
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?
Vous êtes un enfant du soleil et de la terre.
Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde.
Pourquoi vous rétrécir ?
Pour éviter d’insécuriser les autres ?

Nous sommes nés pour rendre manifeste
La gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus,
Elle est en chacun de nous.
Et au fur à mesure que nous laissons briller notre propre lumière,
Nous donnons inconsciemment aux autres
La permission de faire de même.
Libéré de notre propre peur,
Notre seule présence
Libère automatiquement les autres.